Tout savoir sur les courges !

Fiche technique de : L'Equipe Allrecipes  |  Photo de : Allrecipes
Tout savoir sur les courges !
1 sur 12
<
>
Citrouille, potimarron, potiron, courge butternut... Nous vous présentons ici les variétés les plus connues de courges (cucurbitacées) et leur utilisation. Nous vous expliquerons comment les conserver et les surgeler et nous vous donnerons d’autres infos sur ce légume très sain qui se prête à tant d’utilisations différentes. Vous trouverez ici de nombreuses recettes faciles et succulentes pour cuisiner les courges !
Les courges sont des légumes excellents pour la santé !
Elles sont une très bonne source de béta carotène, un antioxydant puissant, mais aussi de potassium, de vitamine C, de fibres et d’acides foliques. Les courges ne se mangent pas crues ; il faut toujours les cuire, car, en plus d’avoir meilleur goût cuites, la cuisson permet d’en libérer les caroténoïdes comme le béta carotène.

Comment choisir une courge ?
Lorsque vous choisissez une courge, regardez-la bien sous toutes les coutures. Elle doit être ferme et peser lourd. Sa peau ne doit ni briller ni avoir de tâches ou de moisissures et elle doit être bien dure. Si la peau est tendre, la courge n’est pas mûre ou elle est gorgée d’eau.
La saison des courges
Les courges poussent pendant l’été et sont récoltées à la fin de l’été et au début de l’automne. Leur peau épaisse leur permet de se conserver bien plus longtemps que leur cousine la courgette. On trouve des courges jusqu’au printemps mais le meilleur moment pour en acheter est en automne (octobre et novembre).
Comment conserver les courges ?
Selon leur espèce, les courges se conservent jusqu’à 6 mois à l'abri de la lumière, dans un endroit bien ventilé, entre 10 et 15°C.
- Ne pas laisser les courges au contact de la lumière directe et éviter les variations extrêmes de température.
- Ne pas les mettre au réfrigérateur sauf si elles sont coupées en morceaux. Si c’est le cas, envelopper les morceaux individuellement dans du film alimentaire et les conserver au réfrigérateur pendant 5 jours maximum.
- On peut aussi congeler leur chair, en morceaux ou en purée (voir un peu plus bas).
- Il est déconseillé de faire des conserves de courge car ce légume n’est pas assez acide pour pouvoir être conservé de cette façon.
Et la confiture alors ?
Les chutneys et confitures à base de courge ainsi que les mélanges avec d’autres fruits acides peuvent cependant être mis en conserve. Le mélange entre l’acidité des autres fruits et le sucre de la courge permet en effet à la préparation de se conserver.
Gros plan sur la citrouille
Tout savoir sur les courges ! - photo étape 6
Cela fait longtemps que l’on trouve des citrouilles (de l’espèce Cucurbita pepo) dans les jardins et sur les marchés. La citrouille est de forme oblongue, avec un pédoncule très dur, qui fait des « angles » et sa chair est filandreuse. Sa couleur va le plus souvent du jaune orangé à l’orange. Les citrouilles peuvent peser jusqu’à 50 kg. Ces courges ne sont pas aussi sucrées que les autres variétés et ont moins de saveur que les autres courges. On les utilise en général avec des épices ou pour réaliser des condiments.
Citrouille ou potiron ?
Ces deux noms sont généralement interchangeables… et pourtant, la citrouille (de l’espèce cucurbita pepo) et le potiron (cucurbita maxima) sont bien différents ! Le potiron a un pédoncule bien rond et mou. Sa chair, le plus souvent orange ou verte, n’est pas filandreuse et elle est surtout douce et savoureuse. C’est ce dernier que l’on trouve généralement sur les marchés. Citrouilles et courges sont des noms génériques qui cachent de nombreuses espèces de cucurbitacées ! Découvrez vite toutes nos recettes de potiron !
La courge butternut (ou courge musquée)
Tout savoir sur les courges ! - photo étape 8
La courge butternut (de l’espèce Cucurbita moschata) est une courge de petite à moyenne taille. On la reconnaît facilement à sa forme de poire. Sa peau, lisse, est de couleur crème à dorée. La chair est dorée ou orangée et ne contient pas beaucoup de graines. Le poids d’une courge butternut est de 1 à 3 kg.

Sa chair douce, au bon goût de beurre et sans fils, en fait un légume parfait pour les soupes, les gratins, les gâteaux, les tartes et autres desserts. On peut cuire la courge butternut au four ou à la vapeur mais la cuisson au four en intensifie la saveur de beurre.
Comment je m'y prends ?
La forme particulière de la courge butternut et sa peau lisse ont l’avantage de rendre moins d’eau que les autres courges. Pour la préparer, coupez tout d’abord la courge par le milieu, en séparant ainsi sa partie allongée de sa partie ronde, puis pelez les deux morceaux. Ensuite, il faut ouvrir la partie concave en deux et en retirer les graines. Jetez un œil à nos recettes de courge butternut !
Le potimarron (aussi appelé courge Hokkaido ou red kuri)
Tout savoir sur les courges ! - photo étape 10
La courge Hokkaido, plus connue sous le nom de potimarron (de l’espèce Cucurbita maxima), est une petite courge ronde japonaise. Sa peau est orange vif et la chair est orange foncé. On en trouve aussi des verts, mais ils sont moins courrants dans les étalages. La différence entre la courge hokkaido et les autres courges est que l’on peut en manger la peau lorsqu’elle est bio. Le potimarron ressemble beaucoup à la kabocha et on l’appelle parfois red kuri. Il est très apprécié car il est facile à préparer (pas besoin de le peler) et parce qu’il est petit. On peut cuire le potimarron à la vapeur, au four (entier ou en morceaux) ou même le griller. On l’utilise souvent aussi pour faire de la soupe.
Et comment le cuisiner, ce bon potimarron ?
Cliquez ici pour découvrir nos recettes avec du potimarron !
La courge spaghetti
Tout savoir sur les courges ! - photo étape 12
La courge spaghetti (de la variété Cucurbita pepo) est une petite courge japonaise. Contrairement à la majorité des courges, elle est de forme oblongue. Elle peut mesurer 20 à 30 cm de long et peser 1 à 1,5 kg.
Tout savoir sur les courges ! - photo étape 13
La courge spaghetti ne se distingue pas par son goût mais plutôt par sa texture. Lorsqu’elle est cuite, la chair fait des longs fils, à la maniere de spaghetti, que l’on peut tirer à la fourchette. On l’utilise souvent à la place des pâtes dans le cadre de régimes amaigrissants ou sans gluten.
Et comment la cuire ?
On cuit la courge spaghetti toute entière, au four ou à l’eau. Pour la cuire à l’eau, la mettre dans une grande marmite et la couvrir d’eau. Pour la cuire au four, préchauffer le four à 190°C (thermostat 6/7). Si votre doigt s’enfonce dans la peau, elle est cuite ! Une fois les pépins et les fibres retirés, il vous restera la moitié du poids de votre courge.
Comment congeler les courges ?
Les courges se congèlent de deux façons : crues en morceaux, ou sous forme de purée (voir l’astuce ci-dessous pour faire votre purée maison).
Tout savoir sur les courges ! - photo étape 16
- Pour congeler une courge crue en morceaux, la peler, retirer les pépins (avec une cuillère à pamplemousse, parfaite pour cela) et couper la chair en morceaux de 2 à 3 cm. Mettre les morceaux dans des sacs congélation en prenant soin de ne pas trop en mettre dans chaque sac, pour éviter que les morceaux se collent les uns aux autres.
Petite astuce !
On peut aussi répartir les morceaux de courge sur une plaque à pâtisserie en les espaçant suffisamment pour qu’ils ne soient pas trop collés. Lorsqu’ils sont assez durs, on les met alors dans un sac congélation. Facile et sans risque !
Tout savoir sur les courges ! - photo étape 17
- On peut congeler la purée de courge dans des petits sacs congélation ou dans des verres en plastique, ce qui permettra d’obtenir des portions pratiques à utiliser plus tard. Pour démouler les verres en plastique, les retourner sous l’eau chaude pendant quelques secondes ou les découper. Mettre ensuite le contenu dans des sacs congélation.
Faire sa propre purée de courge
Vous pouvez préparer de la purée en coupant des morceaux de 2 à 3 cm de courge et en les cuisant à la vapeur jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres. Vous pouvez aussi cuire au four la courge entière, coupée en deux ou en quartiers (mais pas pelée), chair vers le bas, sur une plaque à pâtisserie beurrée (ou recouverte d’aluminium). Préchauffer le four à 200°C (thermostat 6/7) et, lorsque la chair est tendre, la prélever avec une cuillère. Ensuite, quelque soit la méthode de cuisson utilisée, réduire la chair en purée avec un mixeur, un blender ou un moulin à légumes.
Que faire avec les graines de votre courge ?
Tout savoir sur les courges ! - photo étape 19
Jeter les pépins de votre potiron ? Pas question, ils sont délicieux et très sains ! Les retirer du potiron et essayer d’enlever autant de chair, de fils et de fibres que possible. Il est aussi possible de les rincer à l’eau froide. Les égoutter et les mettre sur du sopalin avant de les faire cuire. Poser les graines sur une plaque à pâtisserie en faisant attention à ce qu’elles ne se chevauchent pas et les mettre dans le four préchauffé. Il faudra adapter la température à la façon dont vous aimez vos pépins de courge : à 75°C vous conserverez les bonnes graisses des graines, mais en les grillant à plus haute température vous obtiendrez une saveur plus corsée.
Je veux en savoir plus !
Vous cherchez des recettes de graines de potiron grillées ? Cliquez ici.
L’huile de graines de potiron de Styrie
Tout savoir sur les courges ! - photo étape 21
Les graines du potiron de Styrie, aussi appelé courge de Styrie, une variété autrichienne de l’espèce Cucurbita pepo, permettent de réaliser de l’huile de graines de potiron. Cette huile est vert foncé et légèrement fluorescente. Sa saveur de noisette et de noix est intense. On utilise l’huile de potiron dans les salades mais elle est aussi délicieuse versée en touche finale sur une soupe ou un dessert. L’huile de potiron est très saine en cuisine car elle est riche en acides aminés, en sel minéraux et en vitamines. L’huile de graines de potiron de Styrie se conserve dans un endroit sombre et frais, à l’abri de la chaleur.
Attention !
Lorsque vous achetez de l’huile de graines de potiron, vérifiez qu’elle est de première pression à froid et qu’elle est réalisée à partir de graines de potiron (ou de courge) de Styrie. On trouve des huiles de graines de potiron seconde pression ou provenant d’autres variétés de courges mais ces huiles sont de qualité inférieure. L’huile de graines de courge de Styrie est dotée d’un label protégé par la Communauté européenne : l’IGP, indication géographique protégée.
Tout savoir sur les courges ! - photo étape 22
Découvrez vite toutes nos recettes de courges et faites le plein de saveurs, de vitamines et de fibres avant l’hiver !
Nettoyez toujours l’extérieur de votre potiron !
Même si votre potiron est bien cuit, il faut bien le laver à l’eau froide avant de le couper. Sinon, la lame du couteau peut contaminer la chair du potiron avec les bactéries et la terre qui se trouvent sur la peau.
Tout savoir sur les courges ! - photo étape 23
Et si vous avez envie de sculpter une citrouille effrayante, surprenante ou tout simplement magnifique pour Halloween cette année, jeter un œil à notre fiche technique ; vous verrez, c’est BEAUCOUP plus facile qu’on ne le croit et vous allez épater les enfants… et les voisins !
Fiche technique proposée par :
Allrecipes

  Avis/commentaires

Dites-nous ce que vous pensez ! Ajoutez un commentaire ou un avis. Cliquez sur un smiley pour l'ajouter

Qu'avez-vous pensé de cette fiche ?

Pas génial Excellent
Quel niveau de difficulté attribueriez-vous ?
Historique

Recettes que j'ai vues récemment

Mes récentes recherches