Inscription gratuite

Sauvegardez vos Recettes préférées. Ajoutez des tags, des commentaires, des photos et des recettes. C'est gratuit et facile !

Catégories


Gros plan sur les antioxydants

Fiche technique de : L'Équipe Allrecipes  |  Photo de : Stella
Gros plan sur les antioxydants
1 sur 6
<
>
Les antioxydants sont reconnus pour leurs vertus anti radicaux libres, ce qui leur permet peut-être de nous aider à lutter contre la dégénérescence des cellules, le développement de certains cancers, l'accélération des maladies liées au vieillissement, etc. Les antioxydants semblent jouer aussi un rôle important dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires... autant de bonnes raisons de les intégrer quotidiennement à notre alimentation !
Les antioxydants, comment ça marche ?
Il semble que les antioxydants puissent aider à briser le cycle de dégénérescence des cellules dû à l'action des radicaux libres. Les radicaux libres sont des molécules auxquelles il manque un électron. Elles se forment à chaque fois que nous respirons, et à vrai dire, ne sont pas nécessairement mauvaises tant que leur quantité est limitée. En fait, nous en avons même besoin pour lutter contre certaines bactéries et certains virus. Mais c’est quand nous en produisons trop que les problèmes surviennent, car ces radicaux libres, pour rétablir leur équilibre moléculaire, vont attaquer des cellules de notre corps et leur « voler » un électron. Ces cellules endommagées, à leur tour, vont attaquer d’autres cellules pour leur voler un électron aussi et tenter de rétablir leur équilibre moléculaire… Cette réaction en chaine pourraient entrainer le développement de certains cancers et d’autres maladies. Même s'il ne s'agit que d'une théorie, et non pas d'un fait prouvé à 100% car les études sont difficiles à effectuer sur un grand nombre de personnes et en éliminant tous les autres paramètres impliqué dans le vieillissement et le développement des maladies, cette théorie est largement acceptée dans le monde médical et scientifique.

Il y a deux moyens assez facile de limiter les effets des radicaux libres :
- d'une part, on peut limiter l'apparition de radicaux libres en privilégiant une nourriture équilibrée, en étant actif, en limitant le stress, en évitant des expositions prolongées au soleil, en supprimant la cigarette, en ne consommant pas trop d'alcool, etc.
- D'autre part, on peut bloquer ou ralentir l'effet des radicaux libres en introduisant dans notre alimentation des nombreux aliments contentant des antioxydants. En effet, ceux-ci ont le pouvoir non seulement d'empêcher l'oxydation des cellules, mais aussi de réparer celles qui ont déjà été abîmées... C'est un double bénéfice, alors n'en privons pas notre corps !

Les myrtilles et autres fruits rouges
Gros plan sur les antioxydants - photo étape 2
Les myrtilles sont non seulement pleines de saveur, mais elles sont aussi très riches en antioxydants, et encore plus si ce sont des myrtilles sauvage... Alors prenez votre petit seau, et en saison, allez donc faire une tour dans la nature ! Les myrtilles seraient semble-t-il efficaces pour lutter contre les infections urinaires et pour éviter les problèmes de caillots dans le sang. Elles sont aussi riches en vitamine K, une vitamine qui joue un rôle important dans la prévention de l'ostéoporose. Alors faites-vous plaisir et consommez-les sous toutes les formes, fraîches, surgelées, déshydratées ou encore en jus de fruit. Nous avons une collection de recettes avec des myrtilles qui devrait pouvoir vous inspirer... jetez vite un œil.
Comment les choisir et les conserver ?
Choisissez vos myrtilles bien fermes et pas fripées ; vous pouvez les conserver au réfrigérateur pendant quelques jours, mais attention, il est important de ne les laver qu'au dernier moment, juste avant de les consommer. Rincez-les bien à l'eau froide et savourez ! Et si vous vous sentez la main verte, faites donc pousser vos propres myrtilles dans un gros pot sur votre balcon ou dans votre jardin... elles poussent très bien et sont faciles d'entretien.
Evidemment, il n'y a pas que les myrtilles... Nous vous conseillons aussi d'augmenter votre consommation de mûres, de cerises, de cranberries... Autant de petits fruits qui regorgent de bienfaits pour votre corps et votre esprit, et vous permettront de faire le plein de fibres, de couleurs, et de vitamines.
Les cranberries... une nouveauté à ne pas manquer !
Savez-vous que les cranberries, en plus des infections urinaires, pourraient peut-être nous protéger contre les carries, les gingivites, et même contre certains ulcères et mycoses ? Alors, pourquoi ne pas toujours avoir un petit sachet de cranberries séchées dans votre placard ? Ou une bouteille de jus de cranberries si vous préférez...
Le chocolat et le cacao
Gros plan sur les antioxydants - photo étape 5
Et oui, on le savait déjà, le chocolat est bon pour nous ! Evidemment, il y a chocolat et chocolat, et lorsque l'on veut un effet antioxydant, mieux vaut se tourner vers du chocolat noir, si possible avec au moins 70% de cacao. Le chocolat semble avoir un effet positif prouvé sur notre système cardiovasculaire, sans compter le plaisir que le chocolat peut nous apporter, et le magnésium dont il regorge... Alors, pour des idées recettes avec du bon chocolat noir (attention, qualité avant tout... éviter les surdoses !), cliquez ici et si vous préférez, jetez un œil à nos recettes à base de cacao.
Les pommes
Gros plan sur les antioxydants - photo étape 7
Les pommes, tout comme les figues, les prunes et bien d'autre fruits, auraient semble-t-il une capacité notoire à faire baisser notre mauvais cholestérol (vous savez, celui qui bouche nos artères !) et à faire augmenter notre bon cholestérol (celui qui se charge de nettoyer ces mêmes artères et de les débarrasser du mauvais cholestérol). Elles aideraient aussi à maintenir une tension relativement basse, et auraient un pouvoir antioxydant non négligeable. Quoi de plus facile que de transporter une pomme dans son sac pour un petit en-cas, ou d'en manger une le soir en lisant un bon bouquin avant de s'endormir (ma Maman m'a toujours dit que les pommes faisaient faire de jolis rêves....). Mais on peut aussi préparer les pommes à toutes les sauces, en tarte, en compote, en gâteau, etc. Voyez ici toutes nos recettes avec des pommes.
N'oubliez pas la cannelle !
Quoi de meilleur qu'un petit mélange pomme cannelle ? Et ça tombe bien car la cannelle, sans ajouter de calories à vos plats et desserts, va apporter une tonne de bienfaits. Entre autres choses, la cannelle semble avoir été reconnue pour ses effets anti-inflammatoires, anticoagulant, mais aussi pour son action préventive contre les mycoses, contre certains ulcères, et contre la résistance à l’insuline et l’hyperglycémie (vous savez, le sucre dans le sang qui monte d’un coup après ingestion de certains aliments). Elle contient aussi pas mal de Chrome, un minéral nécessaire à l’utilisation des glucides par notre organisme ; la cannelle pourrait donc donner un petit coup de pouce naturel aux sportifs lors de leurs efforts et aider les diabétiques à contrôler leur niveau de sucre ? Et si tout cela n'est pas vérifié à long terme, en tous cas elle est délicieuse et nos recettes à la cannelle aussi :-)
Les tomates et leurs produits dérivés
Gros plan sur les antioxydants - photo étape 9
Les tomates sont reconnues pour leur haute concentration en lycopène, un caroténoïde, puissant protecteur, d'après de nombreuses recherches, contre les maladies cardiovasculaires et peut-être même contre certains cancers (dont le cancer de la prostate). En plus, évidemment, elles regorgent de fibres, de vitamine C et E, et devraient donc être intégrées, autant que possible, à notre alimentation quotidienne. Que vous les choisissiez fraîches, en conserve, séchées ou en sauce tomate, les tomates seront toujours pleines de vertus ; alors pourquoi ne pas en ajouter partout ? Découvrez vite nos recettes avec des tomates.
Mais c'est acide, et j'ai mal à l'estomac !
C'est vrai, certaines personnes ont du mal à digérer les tomates, surtout crues, qui leur provoquent des brûlures d'estomac, de par leur acidité... La bonne nouvelle ? Les produits dérivés des tomates, comme la sauce tomate ou la soupe de tomate, sont encore plus riches en lycopène que les tomates nature !
N'oubliez pas les oignons !
Gros plan sur les antioxydants - photo étape 11
Les oignons, tout comme les poireaux, les échalotes ou la ciboule, sont à ne surtout pas oublier dans votre cuisine au quotidien. L'oignon est en effet très riche en quercitrine, un antioxydant qui, d'après les recherches, aiderait à lutter non seulement contre le mauvais cholestérol et les maladies cardiovasculaires, mais aussi contre certains cancers et contre la cataracte. Alors, qu'est-ce que ce sera pour vous ? Une tarte aux oignons ou une soupe à l'oignon ? Pour plus d'idées, voici toutes nos recettes à base d'oignons.
Tous les oignons sont-ils égaux ?
Pour leurs pouvoirs antioxydants, il vaut mieux choisir des oignons rouges plutôt que des oignons jaunes, et des oignons jaunes plutôt que des oignons blancs. Et en gros, si l'on ne veut pas trop se casser la tête avec des règles de nutrition compliquées, on peut partir du principe que plus un fruit ou un légume est coloré, mieux c'est !
En conclusion, je mange quoi, moi ?
Les antioxydants sont présents en grande quantité dans les aliments cités dans cet article, mais évidemment, ça n'est pas tout ! En gros, on les trouve dans les fruits (pensez aux figues, au pamplemousse et aux prunes par exemple), les légumes (essayez d'en avoir de toutes les couleurs), mais aussi dans les oléagineux, l'huile d'olive, le thé, etc.... Il y en a aussi dans le vin rouge, mais attention, en trop grande quantité, les risques dépassent largement les bénéfices ;-) Vous pouvez alors plutôt vous reporter sur le raisin et les raisins secs...
Mesure, mesure...
Attention, cette fiche technique ne remplace pas les conseils d’un médecin, et ça n’est pas parce que certains aliments sont conseillés pour lutter contre certains problèmes, qu’il faut en consommer des tonnes en se disant qu’ils sont bons pour tout, pour tout le monde, et en toutes circonstances. Certains nutriments peuvent parfois interagir avec certains médicaments, ils peuvent avoir des effets secondaires (genre troubles du transit), et puis, n’oublions pas non plus que la recherche en matière de nutrition en est encore à ses débuts (tout est relatif bien sûr !) et que certaines études, aussi sérieuses soient-elles, se contredisent…. Alors il convient de tout prendre avec un grain de sel, de ne pas faire d’excès, et de parler avec votre médecin… En attendant, bon appétit !
Fiche technique proposée par :
Allrecipes

  Mes notes et commentaires

Dites-nous ce que vous pensez ! Ajoutez un commentaire ou un avis. Cliquez sur un smiley pour l'ajouter

Qu'avez-vous pensé de cette fiche ?

Pas génial Excellent
Quel niveau de difficulté attribueriez-vous ?

Historique

Vu récemment


Recherches récentes