Bouillon de poulet aux boulettes de matza

    Bouillon de poulet aux boulettes de matza

    4membres l'ont sauvegardée
    1heure


    22 utilisateurs ont fait cette recette

    Voici une recette classique de soupe aux boulettes de matza, parfaite pour Shabbat, Pessah et les soirs d’hiver.

    Ingrédients
    Nb de personnes : 6 

    • 2 œufs, légèrement battus
    • 30 g de beurre ou de margarine fondu(e)
    • 65 g de farine de matzot
    • 2 branches de persil plat haché
    • ½ cuillère à café de sel
    • 1 pincée de poivre blanc
    • 1 cuillère à soupe d’eau
    • 1,5 l de bouillon de poulet
    • 1 carotte coupée en julienne de 4 cm de long

    Méthode de préparation
    Préparation : 30minutes  ›  Cuisson : 30minutes  ›  Prêt en :1heure 

    1. Dans un petit saladier, battre les œufs avec le beurre ou la margarine. Ajouter la farine de matzot, le persil, le sel, le poivre et l’eau et mélanger jusqu’à ce que la pâte soit souple. Couvrir et réfrigérer pendant au moins 30 minutes.
    2. Faire bouillir le bouillon de poulet et les carottes dans une cocotte. Baisser le feu pour faire mijoter. Former 12 boulettes avec la pâte à la farine de matzot.
    3. Tremper les mains dans l’eau froide afin de former les boulettes plus facilement. Plonger les boulettes dans le bouillon. Couvrir et laisser mijoter pendant 30 à 40 minutes.

    Recettes vues récemment

    Commentaires (1)

    MaParole
    0

    Bonne recette mais : - jamais, on ne mélange beurre avec viande/poulet ; encore moins pour shabath ou pessah, comme indiqué ! - il faut évidemment bien plus qu'une seule cuillère à soupe d'eau (puisqu'on fait cuire le poulet dans un bouillon). - le gras ("beurre" ou huile) dans ces boulettes, est vraiment superflu ; oeufs + farine de matza (+ persil) suffisent amplement pour des boulettes compactes et digestes. - le bouillon peut être agrémenté d'un oignon, d'une branche de céleri coupée voire d'un petit navet pour la garniture aromatique. - il est bon de dégraisser la surface du bouillon avec une cuillère, après cuisson du poulet et donc, avant d'y jeter les boulettes. - pour laisser plus de place à la cuisson des boulettes, vaut mieux mettre de côté le poulet voire toute la garniture aromatique qu'on remettra à l'intérieur quand les boulettes seront toutes jetées à l'intérieur. Par la suite, le poulet peut être réintroduit dans le bouillon, mais personnellement, je le place tel quel au four pour le faire rôtir. Ca prend peu de temps car il est déjà pré-cuit et il garde toute son humidité. On obtient ainsi 2 plats : un bouillon de poulet aux boulettes de matza ET un poulet rôti. Bon appétit ! - 06 avr. 2015

    Donnez votre avis !

    Sélectionnez un nombre d'étoiles