Gigot d’agneau au four

  • 6commentaires
  • 23membres l'ont sauvegardée
  • 45minutes

Pour le réveillon de Noël, ma maman préparait toujours un gigot d’agneau au four. Elle l’accompagnait de petites pommes dauphines sur lesquelles les enfants se jetaient. Depuis, j’ai remplacé les pommes de terre par des flageolets, mais le gigot est toujours cuit de la même façon. Un délice inratable !

Bibus Franche-Comté, France

Ingrédients

Nb de personnes : 8 

  • 1 gigot d’agneau (environ 1,5 kg)
  • 6 gousses d’ail entières épluchées
  • 1 noix de beurre ramolli
  • sel et poivre noir du moulin
  • 2 grosses boîtes de flageolets
  • 1 cuillère à soupe de persil haché

Méthode de préparation

Préparation : 5minutes  ›  Cuisson : 40minutes  ›  Prêt en :45minutes 

  1. Préchauffer le four à 220 degrés C (thermostat 7/8). Placer le gigot dans un grand plat creux graissé. Le piquer à 6 endroits avec un couteau bien pointu pour former des trous et y planter les gousses d’ail. Badigeonner la viande de beurre, saler et poivrer.
  2. Mettre à cuire à four chaud et arroser régulièrement le gigot avec son jus pendant qu’il cuit. La cuisson ne durera pas le même temps en fonction de la taille du gigot. Il faut prévoir environ 30 minutes pour 1kg, 40 minutes pour 1,5 kg, et 50 minutes pour 2 kg.
  3. 15 minutes avant la fin de la cuisson, rincer et égoutter les flageolets et les verser autour du gigot. Mélanger un peu pour les enduire de jus et les laisser réchauffer jusqu’à ce que le gigot soit cuit. Attention à ne pas trop cuire la viande. Elle doit être rose à l’intérieur.
  4. Découper le gigot en tranches fines et les déposer sur un plat chaud (une fois coupé, il refroidit vite). Décorer avec le persil haché. Servir les flageolets dans un plat à part.

Des idées pour Noël...

Besoin d’aide ou d’inspiration pour votre repas de Noël ? Consultez nos fiches techniques spéciales Noël pour des astuces et des tuyaux, ou parcourez nos menus de Noël !

Recettes du même style

Commentaires (6)

sandrine
80

Je n’aurais pas osé mettre autant d’ail, mais en fait, c’est parfaitement équilibré au niveau gout car la viande d’agneau est assez forte ! - 07 janv. 2010

madilou
de
45

Si on sale une viande avant ou pendant la cuisson, le sel (qui est hydrophile, c'est à dire "ami de l'eau" !) attire le jus qui ressort. La viande est alors plus sèche. il faut donc apprendre à goûter, évaluer et rectifier un assaisonnement de viande sans avoir ajouter de sel, s'imaginer s'il conviendra ou non une fois le sel ajouté par le convive dans son assiette. Je ne sale mes viandes qu'au sortir de four (et très peu, chacun compètera). Pour les viandes en sauce, je fais de même pour ne pas avoir de morceaux désséchés au mijotage. - 29 mars 2013

Allrecipes
39

Fanfan9, il faut effectivement éviter au maximum de piquer le gigot, pour que le sang ne s’écoule pas et que la viande ne se dessèche pas. Il faut donc éviter de piquer au début ou tout au long de la cuisson, et surtout, éviter de piquer avec une lame trop grosse… L’idéal est de ne piquer le gigot que lorsque l’on pense que la cuisson est terminée, juste pour vérifier. Pour ce qui est de l’assaisonnement, nous, nous préférons le faire avant cuisson, pour plus de goût, et n’avoir qu’à la rectifier une fois le gigot coupé. Mais d’autres méthodes ne sont pas à exclure. Les chefs qui vous ont dit de n’assaisonner que dans l’assiette pourront peut-être vous expliquer mieux que nous la raison de ce choix ? Et tenez-nous au courant, on aimerait bien savoir ! - 12 déc. 2012

Donnez votre avis !

Sélectionnez un nombre d'étoiles

Collections populaires