Shabu-shabu de romsteck

    Shabu-shabu de romsteck

    7membres l'ont sauvegardée
    1heure20minutes


    4 utilisateurs ont fait cette recette

    Servie en plat complet, cette fondue japonaise dépaysera délicieusement vos convives. Viande et légumes sont rapidement pochés, à table, dans un bouillon parfumé qui sera dégusté en fin de repas – pour faire le plein de vitamines et de minéraux.

    Ingrédients
    Nb de personnes : 4 

    • 400 g de romsteck dégraissé
    • 10 cm de radis blanc japonais (daikon ou mooli)
    • 200 g de champignons shiitake coupés en lamelles
    • 200 g de pak-choï (chou chinois) grossièrement émincé
    • 8 cébettes émincées dans la diagonale
    • 200 g de germes de soja
    • 300 g de nouilles chinoises aux œufs
    • gros sel
    • 1 cuil. à café d'huile de sésame grillé
    • 1,2 litre de bouillon de légumes
    • 2 cuil. à soupe de nuoc-mâm
    • Pour la sauce shoyu
    • 8 cuil. à soupe de sauce soja japonaise (shoyu)
    • 2 cuil. à soupe de jus de citron
    • 2 cuil. à soupe de sauce pimentée
    • 2 cébettes très finement émincées

    Méthode de préparation
    Préparation : 40minutes  ›  Cuisson : 40minutes  ›  Prêt en :1heure20minutes 

    1. Enveloppez la viande de film alimentaire et réservez-la 40 minutes au congélateur, afin de bien la raffermir.
    2. Pendant ce temps, épluchez le radis. Coupez-le en tranches fines dans la longueur, puis recoupez chacune d‘elles en carrés ou en triangles de 2,5 cm de côté. Répartissez-les sur 4 assiettes avec les champignons, le pak-choï, les cébettes et les germes de soja.
    3. Faites cuire les nouilles à l'eau bouillante salée selon les indications portées sur l'emballage. Égouttez-les, puis mélangez-les avec l'huile de sésame. Laissez-les refroidir.
    4. Sortez la viande du congélateur. Avec un couteau à lame large, découpez-la en lamelles très fines, contre le grain. Ajoutez-les sur les assiettes avec les nouilles. Couvrez de film alimentaire, puis réservez au réfrigérateur jusqu'au moment de servir. Préparez la sauce shoyu en mélangeant tous ses ingrédients, puis répartissez-la dans 4 coupelles.
    5. Au moment de servir, portez le bouillon à ébullition, puis ajoutez-y le nuoc-mâm. Versez-le dans un caquelon à fondue, puis posez le tout sur la flamme de l'appareil, au centre de la table. Le bouillon doit rester frémissant tout au long du repas. Chaque convive y plongera à tour de rôle les ingrédients de son assiette : champignons, radis, cébettes, germes de soja et viande pour 30 secondes à 1 minute, puis pak-choï et nouilles pour encore 30 secondes. Avec une petite écumoire, il les transférera ensuite dans un bol. On déguste viande et légumes avec des baguettes, après les avoir trempés dans la sauce shoyu.
    6. À la fin du repas, répartissez le bouillon dans les bols. Chacun l'assaisonnera du reste de sa sauce shoyu avant de le boire.

    Variantes

    • Remplacez le romsteck par du blanc de poulet. Laissez-le cuire 1 minute avant d'ajouter les légumes. * • Pour une sauce shoyu plus douce, mélangez 3 cuil. à soupe de mirin (vin de riz japonais doux) avec 3 cuil. à soupe de jus de citron, 12 cl de vinaigre de riz et 4 cuil. à soupe de sauce soja.

    Pour en savoir plus

    • Le pak-choï, ou chou chinois, est une très bonne source de vitamine C. Il apporte aussi beaucoup de vitamine B9 (folates) et de fibres. * • Les germes de soja sont en réalité les germes du haricot mungo et non des graines de soja! Ils sont riches en vitamines B et E, ainsi qu'en sélénium.

    B1, B2, B3, B6, B9, B12, E, fer * C, sélénium * A, potassium

    Recettes vues récemment

    Commentaires (0)

    Donnez votre avis !

    Sélectionnez un nombre d'étoiles